Qui ne s’est jamais fait raconter une histoire de pêche ? Certaines de ces histoires sont véridiques, alors que d’autres tiennent davantage de l’exagération ou de la fabulation. 

Celles de Martin Fecteau, qui a publié récemment le tome 2 de Les récits du Martin pêcheur, sont toutes vraies. Au-delà de la grosseur des poissons, ce sont de ses expériences personnelles et de histoires humaines dont traite l’auteur, à travers ses courts récits d’une à quatre pages.  

 

Succès inattendu

La démarche de Martin Fecteau pour le tome 1 , paru au printemps 2022, de ses récits est à la fois originale et colle très bien à la réalité de ses lecteurs. « Je suis sur différents forums de pêche sur les réseaux sociaux et ce sont toujours les mêmes questions qui reviennent (quelle grosseur de cuillère et autres questions du genre). C’est un peu redondant » explique-t-il, avant de poursuivre que « pendant la pandémie, j’avais construit quelques récits. J’en ai publié quelques-uns sur ma page (Facebook) et ça avait connu beaucoup de succès. Les gens voulaient en avoir plus. On m’a suggéré de mettre cela dans un livre ». 

Ce qui fut fait, non sans vivre une certaine déception.

« J’avais beaucoup de matériel. J’ai décidé d’envoyer mon projet à des maisons d’édition. Ils (les éditeurs) m’ont tous dit non, qu’il n’y avait pas de marché pour ça. Que c’était intéressant, mais qu’ils n’avaient pas d’intérêt ». 

« Comme le livre (à toute fin pratique) était écrit, je me suis dit que je m’en ferais imprimer une cinquantaine d’exemplaires pour mon plaisir. Finalement, pour répondre à la demande grandissante, j’en ai fait imprimer un certain nombre (entre 100 et 200 à chaque occasion) pour un livre qui s’est vendu à 650 exemplaires dont une centaine a été offert en cadeau par les responsables du magazine Sentier Chasse-Pêche à leurs nouveaux abonnés en 2023 ». 

D’autres exemplaires ont été vendus lors d’expositions de pêche dans la région de Montréal et par envois postaux à des adeptes qui en avaient fait la demande auprès de Martin Fecteau (voir à la fin du texte pour la démarche).

Des expériences sur 45 ans

Autant dans le tome 1 que dans le tome 2, on parle de récits de faits vécus par Martin Fecteau au hasard de ses expéditions de pêche depuis pas moins de 45 ans. Ça regroupe des anecdotes de toutes sortes sur des expériences de pêche de l’auteur, des histoires de poisson, mais également de tout ce qui se vit au cours d’un voyage de pêche. « C’est très humain. Les commentaires que je reçois, c’est que les gens s’identifient beaucoup à ce que j’ai écrit. Ils se reconnaissent là-dedans. D’ailleurs, mes oncles étaient amateurs de pêche. Je raconte comment ils vivaient cela ». 

L’échantillonnage des lecteurs est fort varié. 

« Il y a des gens de 75 ou 80 ans qui ont lu mon livre, mais, également, un professeur de français au Saguenay qui s’est servi de passages de mon livre pour faire faire des travaux par ses élèves de niveau primaire ». Comme il s’agit de courts récits qui n’ont pas de liens entre eux ,sauf de très rares exceptions, on n’a pas besoin d’avoir lu le tome 1 pour lire le tome 2.

 

Pour se procurer les tomes 1 et 2, communiquez avec l’auteur au fecteaumartin@videotron.ca 

 


 

Nos découvertes mars 2024