S’il n’a pas répété au moins à cinq ou six reprises « On est très contents » au fil de notre conversation, il ne l’a pas dit une fois! Et on comprend parfaitement l’humoriste Guillaume Pineault d’être effectivement très content, parce qu’il connait un grand succès avec Vulnérable, son deuxième spectacle.

Après sa première médiatique à Montréal qui a eu lieu en mars, Guillaume a eu droit à de très belles critiques, ce qui a certainement eu un impact sur la vente des billets pour sa tournée dont des dates sont annoncées jusqu’en juin l’an prochain! « Les critiques ont été smattes, et il y a aussi le fait que j’ai fait une grande tournée des médias avant la première. J’ai été invité entre autres à Ça finit bien la semaine, et on sait que l’émission est vue par un million de personnes, alors c’est sûr que ça dû avoir un impact », dit-il.

On rit beaucoup lors de ce spectacle de Guillaume, particulièrement lorsqu’il raconte toutes les activités auxquelles il s’est adonné pour apprendre à être bien seul.

 « Avec Vulnérable, je fais une petite référence à mon premier spectacle, mais ensuite, j’aborde plusieurs sujets, entre autres la dynamique que j’ai avec ma famille. C’est un bon show pour me découvrir, je dirais qu’il est plus intime, plus sincère. Je parle notamment de mon anxiété, et je me rends compte que ça rejoint beaucoup de monde. Il y a des gens qui prennent le temps de m’écrire ou qui viennent me voir après le spectacle pour me remercier de parler de ce sujet. Ce sont souvent des hommes qui me disent que j’ai mis des mots qui expliquent bien comment ils se sentent, et qui ajoutent qu’ils vont aller consulter. C’est touchant, ça me rend heureux si je réussis à avoir un impact auprès des personnes. J’ai lâché l’ostéopathie en espérant, avec mon humour, contribuer au bien-être des gens, et mon spectacle résonne plus que je ne l’avais espéré auprès du public. Je suis bien content de tout ça. » 

Une remarque qui a fait mouche

Il est drôle, le Guillaume, et aussi éminemment sympathique. On le lui dit d’ailleurs très souvent. « Quand j’ai fait ma première apparition à la télé, à En route pour mon premier gala Juste pour rire, quand on sortait de scène, il y avait trois juges qui nous faisaient des commentaires. Joseph Saint-Gelais (une sommité dans le milieu, il est notamment comédien, metteur en scène et directeur artistique), qui est encore dans ma vie aujourd’hui, m’avait dit : « Vous êtes sympathique, vous avez tout ce qu’on recherche chez un humoriste. Une fois qu.e vous avez ça, vous pouvez faire ce que vous voulez avec la foule. » Mon Dieu! Tant mieux si j’ai l’air sympathique! ». Sympathique, drôle et touchant, on ne s’y trompe pas.

Mis à part ce spectacle, Guillaume planche sur un second livre ou une série télé, il n’a pas décidé encore quelle forme prendra ce qu’il écrit. Rappelons qu’à l’automne 2022, il avait présenté un premier livre qui a pour titre Elle r’viendra pas, Camille. « Je passe du temps à écrire un petit peu chaque jour, on va voir où ça va me mener. »

De plus, il a renouvelé son contrat avec l’émission Les Fantastiques, à laquelle il participera une fois semaine cet automne. « C’est gênant d’être payé pour faire ça, c’est tellement l’fun! C’est un grand privilège et je suis très reconnaissant de faire ça », ajoute-t-il.

 

INFOS – BILLETTERIE | guillaumepineault.com